a

robe de mariée en ligne








g
Ciné-Club du LHP-Mercredi 17 octobre à 13h40 au Caméo Commanderie

Ciné-Club du LHP-Mercredi 17 octobre à 13h40 au Caméo Commanderie

Synopsis: Jean et Juliette se marient. Lui est marinier. Elle, n’a jamais quitté sa campagne. La jeune femme qui espérait l’aventure, découvre la vie relativement morne et réglée d’une péniche de fret, entrecoupée seulement par quelques intermèdes avec le Père Jules qui, séduit par ‘la patronne’, lui raconte sa vie exotique et aventureuse. A cause d’un séduisant camelot qui l’invite à découvrir les lumières de la grande ville, Juliette fait une escapade qui va provoquer son abandon par Jean, en proie à une jalousie qui le dévore, avant des retrouvailles annoncées. On pouvait tout craindre d’un tel sujet sur le couple et la jalousie : drame, pathos, larmes… très en vogue dans le cinéma contemporain de Vigo. C’est, bien entendu, tout le contraire que l’on obtiendra sur la pellicule : un film moderne, parfois surréel, fascinant par sa liberté de ton, poétique, mais surtout charnel.

Jean Vigo (1905-1934)

« À propos de Nice« , « Taris« , « Zéro de conduite » et « L’Atalante » : quatre films seulement de 1929 à 1934. Un affrontement avec la censure officielle puis avec celle de l’industrie du cinéma. Une vie trop brève qui s’achève à 29 ans. Vigo est devenu une sorte de Rimbaud du cinéma… Luce Vigo propose ici un portrait débarrassé de toute mythologie romantique. Fille du cinéaste, elle n’avait que trois ans à la mort de son père, mais elle l’a rencontré peu à peu à travers les témoignages de ses amis, ses archives personnelles et les films eux-mêmes. Non, Vigo n’était pas un artiste maudit, obsédé par la mort, mais un jeune homme assoiffé de cinéma. Si le souvenir de son père anarchiste arrêté sous ses yeux, puis « suicidé » en prison alors qu’il n’avait que douze ans, hante cette œuvre, elle ne se réduit pas aux traces d’une biographie. Vigo a créé un langage cinématographique novateur à la fois visionnaire et réaliste, alliance de beauté et de cruauté, qui ouvrait des voies nouvelles en ces débuts du parlant. « Un cinéaste-né », proclamait dès 1934 Elie Faure. Il ne cesse de renaître chaque jour un peu plus pour les nouvelles générations, et Luce Vigo y contribue aujourd’hui avec chaleur et lucidité.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour visualiser la vidéo…

« Filmant la prose, il atteint sans effort la poésie. » François Truffaut, le roi de la formule, découvre, enthousiaste, les films de Jean Vigo dans les ciné-clubs après la guerre. Prosaïque et poète, une dualité que l’auteur maudit d’A propos de Nice revendique avec la fierté du désespoir. Toute sa (courte) vie, Vigo restera incompris, et ses films anticonformistes et révoltés, jugés trop saugrenus. Il n’est pas fils d’anarchiste pour rien !
Quand il tourne L’Atalante, il est à bout, très malade. Après l’échec de Zéro de conduite (censuré pendant douze ans), son producteur mécène, Jacques-Louis Nounez, a dégoté un scénario qui a l’apparence d’une romance inoffensive pour amadouer la Gaumont échaudée. Une jeune Parisienne se marie avec un marinier, qui l’emmène sur sa péniche. Là, ils doivent cohabiter avec le père Jules, matelot bougon — Michel Simon ventripotant génial. Au fil de l’eau, la jeune fille s’ennuie. En Bovary des écluses, elle se laisse séduire par un camelot. Jean Vigo, qui prône un cinéma social subversif, dynamite la bluette : il invente le « fantastique social », qui mêle visions surréalistes, plans osés (l’accouplement à distance des deux amants) et dénonciation de la crise sociale. Il signe un hymne à l’amour fou, d’une sensualité troublante.

Ce qui surprend essentiellement lors de la première vision du film, c’est une certaine sécheresse dans le ton. Vigo ne s’embarrasse pas de dialogues inutiles et ne tourne pas autour du pot pour exprimer ce qu’il veut faire dire à ses personnages. Il laisse les sentiments s’exprimer (ou pas !) de la façon la plus naturelle possible. Pourtant, il n’hésitera pas à faire retourner des scènes jusqu’à l’épuisement de ses acteurs.
L’Atalante, œuvre poétique et emprunte de surréalisme est issue d’un travail rigoureux et perfectionniste qui a germé dans la tête d’un véritable cinéaste, qui non content d’innover, en terme de techniques de narration notamment (on attribue à George Stevens d’avoir été le premier à filmer un couple en plan très rapproché, dans Une place au soleil, mais vous verrez que Vigo l’avait déjà fait 20 ans auparavant), avait un talent de visionnaire, au sens premier du terme. Il a tenté d’imprimer sur la pellicule une certaine idée du cinéma, un plaidoyer pour un ‘cinéma social et vivant’ qui provoque l’intérêt. Oui, dès A propos de Nice, tout était déjà dit, il suffisait de le prouver. En deux films et deux court-métrage, la démonstration est éclatante et sans appel. On retiendra des scènes extraordinaires et qui marquent l’imaginaire du cinéphile avec notamment:

  • Le long ‘travelling’ sur la mariée en robe blanche qui traverse toute la péniche, puis la femme et ses enfants qui la regardent passer sur la berge (un plan qui fait irrémédiablement penser à la nuit du chasseur) ;
  • Le troublant rapport de séduction inconscient entre le père Jules et Juliette dans sa cabine, interrompu par le passage d’un chat ;
  • L’étonnante scène sous-marine où Jean plonge pour voir dans l’eau le visage de l’être aimé ;
  • La sensuelle scène d’amour évoquée plus haut ;
  • Et une scène finale réaliste, passionnée et sans pathos qui synthétise le style Vigo.

Trois formules d’abonnement :

  • Pour tous les films (25 €)
  • Pour 10 films (21 €)
  • Pour 5 films (15 €)
  • Possibilité d’acheter des billets à l’unité (4 €)

VENEZ NOMBREUX!

Plus d'actualités.....

Septième rencontre Calligrammes 2018-2019

Septième rencontre Calligrammes 2018-2019

Septième conférence-rencontre 2018-2019 Lycée Henri Poincaré Lundi 21 janvier 2019 à 17 h 15 Salle Fayolle Chers amis de Calligrammes, La septième rencontre Calligrammes de cette année, lundi 21 janvier à 17h15, nous offrira le plaisir de recevoir Jean-Louis Fournel Jean-Louis Fournel, ancien élève de l’ENS Lyon, professeur à l’Université Paris 8 et membre senior…

Traditionnelle friperie de janvier pour la petite graine

Traditionnelle friperie de janvier pour la petite graine

En ce début de janvier, la Petite Graine organise sa traditionnelle friperie éphémère et gratuite au sein du lycée afin de donner une seconde vie aux habits délaissés…. Nous espérons que vous avez profité des vacances pour faire le tri dans vos placards : amenez à l’Aquarium à partir du mercredi 9 janvier les habits…

Ciné-Club du LHP-Mercredi 9 janvier 13h40 au Caméo Commanderie

Ciné-Club du LHP-Mercredi 9 janvier 13h40 au Caméo Commanderie

Synopsis:  La Huitième Femme de Barbe-Bleue ( 1938 ): Millionnaire américain profitant de ses vacances sur la Méditerranée, Michael Brandon fait la rencontre de Nicole de Loiselle, une aristocrate française ruinée. C’est dans ce magasin de vêtements niçois où « on parle anglais, on comprend l’américain » que débute le jeu de séduction loufoque du duo formé…

Sixième rencontre Calligrammes 2018-2019

Sixième rencontre Calligrammes 2018-2019

Sixième conférence-rencontre 2018-2019 Lycée Henri Poincaré Mardi 8 janvier 2019 à 17 h 15 Salle Fayolle Chers amis de Calligrammes, La sixième rencontre Calligrammes de cette année, mardi 08 janvier à 17h15, nous offrira le plaisir de recevoir Caroline Renouard Caroline Renouard est docteure en Arts de l’Université Paris-Est. Après un post-doctorat au Labex Arts-H2H,…

Les Sciences de l’Ingénieur se conjuguent au féminin au Lycée H.Poincaré

Les Sciences de l’Ingénieur se conjuguent au féminin au Lycée H.Poincaré

Le lycée Henri Poincaré a eu le plaisir d’accueillir l’opération « Sciences de l’Ingénieur au féminin » jeudi 29 novembre 2018. Cette journée nationale, qui a eu lieu sur l’ensemble du territoire, a été lancée par les associations « Elles bougent » et « UPSTI ». Elle a pour buts : de sensibiliser les jeunes…

Les MANCAV entrent en scène !

Les MANCAV entrent en scène !

Dernier acte pour les Mise A Niveau Cinéma Audio-Visuel qui ont présenté ce mardi 18 décembre les scènes de théâtre de l’absurde composées dans le cadre du cours de français de Monsieur Gallo. Conjuguant farce, humour noir, émotion, drame…les cinq groupes ont surmonté leur trac pour interpréter des sketchs souvent décalés sur le thème du…

Ciné-Club du LHP-Mercredi 19 décembre 13h40 au Caméo Commanderie

Ciné-Club du LHP-Mercredi 19 décembre 13h40 au Caméo Commanderie

Synopsis: Scott Chavez (Herbert Marshall) tue sa femme qu’il a surprise dans les bras de son amant. Il est condamné et exécuté. Avant de mourir, il conseille à sa fille Pearl (Jennifer Jones) d’aller vivre chez sa cousine, la douce Laura Belle (Lilian Gish). La jeune métisse se rend donc au Texas où elle est…

25ème Olympiades de physique 2018-2019

25ème Olympiades de physique 2018-2019

Les olympiades de physique sont un concours scientifique expérimental qui s’adresse à des équipes de deux à six lycéens encadrés par un ou deux professeur(s), en liaison éventuelle avec un laboratoire ou une entreprise. Les Olympiades de Physique France permettent à de petites équipes d’élèves de vivre pendant plusieurs mois une passionnante aventure scientifique autour…

Ciné-Club du LHP-Mercredi 12 décembre 13h40 au Caméo Commanderie

Ciné-Club du LHP-Mercredi 12 décembre 13h40 au Caméo Commanderie

Synopsis:  Cary Scott est une riche femme sans histoire. Veuve, elle vit avec ses deux enfants Key et Ned dans une petite ville de la Nouvelle-Angleterre. Ces derniers et son amie Sara Warren souhaitent la voir refaire sa vie auprès de Harvey, un quinquagénaire aisé. Mais Cary, rêvant du grand amour tombe amoureuse de son…

Cinquième rencontre Calligrammes 2018-2019

Cinquième rencontre Calligrammes 2018-2019

Cinquième conférence-rencontre 2018-2019 Lycée Henri Poincaré Vendredi 14 décembre 2018 à 17 h 15 Salle Fayolle Chers amis de Calligrammes, La cinquième rencontre Calligrammes de cette année, vendredi 14 décembree à 17h15, nous offrira le plaisir de recevoir Johanne Le Ray Agrégée de Lettres modernes, docteur en Lettres, Johanne Le Ray est spécialiste de l’œuvre…

Cross de la Saint Nicolas 2018

Cross de la Saint Nicolas 2018

Voici quelques bons résultats de nos athlètes du Lycée, qui ont participé au championnat départemental UNSS de cross country. L’événement a eu lieu mercredi 28 novembre au parc de la Pépinière sous le regard bienveillant de St Nicolas et de son fidèle serviteur le père fouettard ! Les professeurs d’EPS ont « lâché » leurs lièvres dans…

Un étudiant du Lycée Poincaré nommé  « Jeune Ambassadeur de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse »

Un étudiant du Lycée Poincaré nommé « Jeune Ambassadeur de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse »

Gabin Mangeolle, étudiant de Khâgne suivant la spécialité Allemand, est « Jeune Ambassadeur OFAJ » depuis la rentrée 2018. L’interview: Quel est votre profil ? « Je suis élève des classes préparatoires littéraires du lycée Henri-Poincaré depuis 2016. L’allemand occupe une place importante dans mes études littéraires puisque j’ai choisi cette matière comme spécialité en…

Nous contacter